Test Soldats Inconnus part à l'assaut de la Switch sur Switch


Aux commandes du moteur magique UbiArt, une équipe d’Ubisoft a décidé de commémorer à sa façon le centenaire de la Première Guerre mondiale. Un jeu d’artistes qui se pose quelque part entre pédagogie, humanité et essai artistique.

Soldats Inconnus part à l'assaut de la Switch
Que vaut la version Switch ? (Par Carnbee)

Alors que le PC, la PlayStation 4 et la Xbox One font actuellement tourner le nouveau jeu signé Yoan Fanise intitulé 11-11 : Memories Retold, la Nintendo Switch accueille l’autre jeu du créateur basé sur les événements de la Première Guerre mondiale, sorti en 2014. L’occasion de retrouver Anna, Emile, Freddie, Karl, et bien évidemment le compagnon canin Walt pour une aventure toujours aussi plaisante à parcourir.

Soldats Inconnus part à l'assaut de la SwitchSoldats Inconnus part à l'assaut de la SwitchSoldats Inconnus part à l'assaut de la Switch

Les graphismes en 2D ainsi que le style graphique simple semblant sortir d’une bande dessinée conviennent forcément aux processeurs de la Switch. Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre tourne parfaitement que ce soit en mode console ou en nomade. Il est quasiment impossible de déterminer des différences par rapport aux versions sorties en 2014 sur consoles et PC.

Soldats Inconnus part à l'assaut de la SwitchSoldats Inconnus part à l'assaut de la Switch

Le titre d’Ubisoft s’est équipé de quelques munitions supplémentaires afin de fêter son portage sur l’hybride de Nintendo. Nous retrouvons tout d’abord une bande dessinée de quelques pages à feuilleter, narrant une partie de la vie de Walt (le chien). À l’image du jeu, cette courte histoire à dérouler fait aussi bien la part belle à l’amitié qu’à la tragédie de la guerre. L’autre bonus, intitulé “The Art of Soldats Inconnus”, présente une galerie d’éléments graphiques utilisés dans le soft, allant des personnages aux story-boards de différentes scènes. Aucun contenu supplémentaire lié à l’aventure principale n’est cependant à noter, ce qui est toujours regrettable.

Soldats Inconnus part à l'assaut de la SwitchSoldats Inconnus part à l'assaut de la SwitchSoldats Inconnus part à l'assaut de la Switch

Jouable aux Joy-Con et même au tactile en mode nomade, Soldats Inconnus sur Switch est forcément conseillé aux personnes n’ayant pas connu une des versions d’origine.

Le test complet de Soldats Inconnus (par Dinowan)

La Première Guerre mondiale n’a jamais été un sujet de choix pour l’industrie du jeu vidéo et rares sont les titres qui se sont intéressés à elle d’une façon ou d’une autre. Allez savoir pourquoi, la Grande Guerre ne semble pas être bankable, sauf pour cette petite équipe d’Ubisoft Montpellier qui a saisi au vol les commémorations du centenaire et livré une production qui a même reçu le soutien de la Mission du Centenaire. Inspiré par les lettres des soldats ou de leurs familles, Soldats Inconnus raconte l’histoire croisée de 4 personnages qui vont traverser le conflit et ses événements les plus emblématiques ou marquants en tâchant d’éviter tout manichéisme de bas étage auquel les joueurs sont généralement soumis, pas de gentils Français d’un côté ou de méchants Allemands de l’autre.

Des hommes et un chien

Soldats Inconnus part à l'assaut de la Switch
La guerre, c’est aussi du troc et l’envie d’écrire à sa famille.

D’ailleurs,…

Lire l’article original