Test – Lethal League Blaze, c'est de la balle




Peu d’équipes peuvent se targuer d’avoir créé un jeu de baston simple d’accès, spectaculaire à regarder et pourtant étonamment complexe à maîtriser. Encore moins d’équipes peuvent se vanter d’avoir créé ce même jeu de combat sans demander à un seul moment aux joueurs de se foutre sur la tronche. Et pourtant, la jeune Team Reptile signait en 2014 un très bon fighting game avec Lethal League, projet né d’un jeu Flash un peu pété sorti quelques années plus tôt mais suffisamment solide pour intriguer à la fois les amateurs de jeu de combat pêchu et les pleutres qui, à l’instar de votre serviteur ici présent, s’esbignent à la moindre évocation d’un quart de tour. Forts d’un demi-million de ventes et du soutien d’une bonne petite fanbase, les deux développeurs néerlandais ont aujourd’hui décidé d’en sortir une version plus aboutie : Lethal League Blaze.

Lire l’article original